Faut-il renégocier son assurance emprunteur ?

Faut-il renégocier son assurance emprunteur ?

Depuis début 2018 et la mise en vigueur de l’amendement Bourquin permettant aux emprunteurs de changer l’assurance de leur prêt chaque année à la date d’anniversaire du contrat, de nombreux emprunteurs se posent sérieusement la question : faut-il renégocier son assurance emprunteur ?

Malgré la ferveur qu’à suscité l’annonce de cette loi en faveur des consommateurs, 80% du marché est toujours détenu par les banques…

L’assurance emprunteur : un levier de négociation pour baisser le taux du crédit

Lors d’un projet immobilier, que ce soit pour l’acquisition d’une résidence principale, secondaire ou encore dans le cadre d’un investissement locatif, les emprunteurs doivent passer par une étape obligatoire et trop souvent redoutée par ces derniers : le passage à la banque pour négocier les meilleures conditions et surtout le meilleur taux de crédit !

Trop souvent, malheureusement, les emprunteurs, trop focalisés sur le taux du crédit en oublient de négocier les « à-côtés », notamment l’assurance-crédit qui peut pourtant représenter jusqu’à 40% du coût global du projet.

De prime abord, nous vous indiquerions que chaque emprunteur devrait impérativement faire une demande de délégation d’assurance de prêt, toutefois, si vous êtes en cours de négociation avec votre banquier, vous pourriez également utiliser ce levier pour vous aider à obtenir le meilleur taux du crédit.

La stratégie à adopter ? Ne pas indiquer au banquier votre souhait de choisir une assurance de prêt externe à celle de la banque et en profiter pour l’inciter à baisser le taux du crédit immobilier.

Dans tous les cas, vous pourrez changer votre assurance de prêt juste après la signature, alors, pourquoi ne pas en profiter pour obtenir de meilleurs conditions en amont ?

Astuce : vous pouvez également indiquer à votre banquier que vous souhaitez domicilier vos revenus et souscrire votre assurance habitation chez ce dernier pour obtenir des faveurs supplémentaires comme la baisse de vos frais de dossier.

 

Comment réduire le coût de son assurance emprunteur ?

Aujourd’hui, 3 lois sont à la disposition des emprunteurs pour leur permettre de réduire le coût de leur assurance emprunteur :

  • Loi Lagarde: vous permet de souscrire une assurance de prêt externe au moment de souscrire votre crédit
  • Loi Hamon: vous permet de changer votre assurance de prêt à n’importe quel moment dans les 12 mois suivants la signature de votre prêt immo.
  • Loi Sapin 2 (Amendement Bourquin): vous permet de changer d’assurance de prêt chaque année à date d’anniversaire du contrat de prêt

Grâce à ces lois, vous pouvez changer l’assurance de prêt de groupe bancaire pour un contrat d’assurance dit « externe » (Ndlr : via une compagnie d’assurance externe à la banque) et ainsi diviser le coût de cette assurance de 20 à 60%.

Prenons cet exemple en considération :

Maria et son conjoint Julien, 32 et 34 ans, ne fument pas et ont empruntés 231 000€ sur 25 ans à un taux de crédit hors assurance de 1,65% pour l’acquisition de leur RP (Résidence Principale).

Coût total de l’assurance de groupe bancaire : 13 751,49€
Coût mensuel moyen de l’assurance de groupe bancaire : 45,83€

À la suite d’une comparaison et d’un changement d’assurance emprunteur, ce jeune couple d’emprunteurs a pu souscrire une offre 38% plus avantageuse.

Coût total de la nouvelle assurance de prêt (garanties équivalentes) : 8 449,86
Coût mensuel moyen de la nouvelle assurance : 28,17€

Se faire accompagner pour renégocier son assurance de prêt dans les meilleures conditions

De très nombreuses offres existent sur le marché de l’assurance emprunteur et certaines sont bien plus intéressantes pour certains profils (professionnels ayant un métier à risques, fumeur, fonctionnaire, etc…).

Pour être certain de disposer de la meilleure offre, il convient de se faire accompagner par un professionnel ou un comparateur spécialiste de l’assurance emprunteur.

De plus, considérant que les banquiers ne jouent pas toujours le jeu et ne sont pas transparent vis-à-vis des emprunteurs, se faire accompagner reste un conseil de base qu’il convient de suivre pour faire passer son dossier dans les meilleures conditions.

Rappel : Si votre nouveau contrat dispose de garanties équivalentes à votre contrat d’assurance bancaire actuel, l’établissement de crédit ne peut en aucun cas vous refuser la délégation.

PARTAGEZ CET ARTICLE

Découvrez nos autres articles

Obtenir un devis

Vous souhaitez que nous recherchions pour vous la solution la mieux adaptée et au meilleur prix ?

bloc-comparez-2
RÉALISEZ VOTRE SIMULATION
RÉALISEZ VOTRE SIMULATION

En quelques clics, comparez les meilleures offres du marché.

SÉLECTIONNEZ VOTRE CONTRAT
SÉLECTIONNEZ VOTRE CONTRAT

J'obtiens mon devis personnalisé.

ACCOMPAGNEMENT DE NOS EXPERTS
ACCOMPAGNEMENT DE NOS EXPERTS

L'équipe de LEAVITA m'accompagne dans mes démarches.

SOUSCRIPTION
SOUSCRIPTION

Transmettez votre contrat à votre banque.

Une question ?
Contactez-nous !

Nous sommes disponibles du lundi au vendredi,
de 9h à 12h et de 14h à 18h.

03 21 43 66 60

Contact